• De la place de Léon, 23 randonneurs se sont élancés sous la conduite inhabituelle de Marie-France, notre trésorière.

    Après avoir traversé la route des lacs, au péril de notre vie, les faubourgs  nous ont permis de voir ces charmants bambins et leurs beaux petits poneys...

    Vidéothèque

    puis une maison entièrement en bois.

    Vidéothèque

    Au travers des chemins fréquemment entourés de vergnes, nous avons longé les bras du lac.

    José s'est écarté du groupe et lors de prises de vue, je l'ai aperçu, stupéfait, marcher sur l'eau!!

    Vidéothèque

    Alors José ou Jésus ?? telle devient la lanscinante question ! !

    Par la suite, scrutant le plan d'eau, en ces temps d'hommage à Emile Vignes, moi, le voisin et ami, je lui dédie cette photo, sans avoir pu capter malheureusement de ces lumières qu'il affectionnait tant.

    Vidéothèque

    Arrêt au bac désableur, Hubert au risque d'une trempette a cueilli du cresson qu'il a en partie distribué.

    Vidéothèque

    Lors d'une pause, nous avons pu voir un élévage de canards, les pieds dans l'eau, ainsi que des piéges à ragondins.

    Vidéothèque

    S'apprétant à foncer vers le lac, nous avons croisé l'indien Iroquois du village, motivé comme jamais!

    Vidéothèque

    Arrivant sur la plage principale, nous sommes allé visiter la Maison de la réserve qui nous documente sur la faune et la flore du courant d'Huchet.

    Dernière halte aux abords du village où, dans une chêneraie des gens ont construit des gites, mais dans les arbres, sous le regard dubitatif de Flo one et de Jips.

    Vidéothèque

    De retour sur la place du village, nous nous sommes quittés en disant au revoir à nos amis de Normandie qui vont rentrer, en leur signifiant qu'ils sont et seront toujours les bienvenus.


    1 commentaire
  • Vidéothèque

     

     

       Ma rando par Flo

     

     

     

    Départ à pied de notre lieu de rendez vous (faute de carburant),petite traversée du village trés commentée par Jany " tiens ma soeur habite là ,ici c'est untel",quelques mètres sur la piste cyclable flanbante neuve ,nous arrivons dans la forêt de pins et feuillus, chênes et chataigniers,avec bien sûr le ramassage de chataignes par les gourmands.

    Vidéothèque

    Notre ballade longe le Giron ,découverte d'une belle maison landaise restaurée à l 'ancienne, murs de chaux et briquettes ,prolongeant notre ballade à travers ces superbes chataigniers.Les randonneurs du jour y ont posé pour la postérité !

    Vidéothèque

    Nous arrivons sur un airial avec un habitat plus diversifié une vieille maison avec le toit à moitié écroulé et à notre grande surprise ,cette masure est habitée !  sur le chemin, un jardin avec mille et une citrouilles aux couleurs  de l 'automne.

    Après 11 km d 'efforts ,nous fûmes récompensés par une dégustation de jus de raisins préssés de 2 jours, offert par la famille Douat, toujours au rendez-vous, quel délice, quel délice!


    votre commentaire
  • Samedi 23 octobre nous nous sommes retrouvés à la salle du Barrat pour notre assemblée générale annuelle. C‘est devant une salle comble, ce qui est rare pour une assemblée générale et en présence de  Monsieur  le Maire qu’ont été présentés les bilans moral et financier.

    Il en ressort  que l’association se porte bien, les effectifs sont constants  et la situation financière satisfaisante. Forts de ces nouvelles rassurantes nous avons pris le pot de l’amitié avec nos invités. Tout en dégustant les délicieux toasts et amuse-gueules en tout genre que nous avaient confectionné ces dames de l’association, nous avons pu regarder le diaporama préparé par Alain et qui nous a permis de revoir avec plaisir les photos et vidéos de nos sorties. Dans le même temps, les convives étaient invités à se présenter, pour une photo personnalisée, devant notre ami Dominique, président du club photo castésien qui a gentiment accepté de jouer le rôle de photographe de service.

    C’est bien connu dans le sud-ouest, quand c’est sympa et qu’il y a de l’ambiance, l’apéro ça dure longtemps.

    A une heure que l’on pourrait qualifier d’espagnole, nous avons gagné la table pour un repas qui faisait la part belle aux produits du terroir.

    Cette année encore, notre assemblée générale a été l’occasion d’une belle soirée, sympathique, conviviale et…. savoureuse.

    Je voudrais  en profiter pour remercier vivement celles et ceux qui ont œuvré pour que cette soirée soit une réussite (conception, préparation  et cuisson du repas, réalisation du dessert, des toasts, le service, les prêt de matériel, la sono, la vidéo, sans oublier la photo)

    Encore merci et à très bientôt sur les chemins.

     


    votre commentaire
  • Un bel après-midi  d'automne, température douce et soleil radieux, un temps idéal pour une marche tonique en forêt. Partis de Chanchon nous avons rejoint le Coursat en prenant le temps de saluer au passage Maryse et René à Piret.  Dans la vallée à Campigné, le long des chemins bordés de chênes, tous les regards scrutaient le sol dans l'espoir d'apercevoir au détour d'une fougère le cèpe tant convoité. La récolte fut maigre seulement quelques bleus et quelques lactaires (Nous n'étions certainement pas à la bonne lune!!!). Un peu plus loin Jany nous fit découvrir les vestiges de deux fours à goudron et Marie-Jo nous expliqua  leur utilité.

    Vidéothèque

    Fabriquer du goudron extrait de la résine des pins et qui était utilisé pour assurer l'étanchéité des bateaux. En passant à Haza la cueillette fut plus fructueuse en passant sous les grands châtaigniers (Souvenir des cornets de marrons chauds de notre enfance achetés à des marchands ambulants dans les rues glacées en hiver.) A notre arrivée à Chanchon Marie-Jo nous fit gouter le produit de sa vigne. Une magnifique corbeille de grappes de raisin que tout le monde apprécia car le raisin était bon et surtout très désaltérant après la marche.

    En cette belle journée d’automne nous étions 34 pour parcourir les 9 km de cette agréable ballade.

    A 17h00 avons regagné la salle du Barrat apprendre la pratique du massage cardiaque et l'utilisation d'un défibrillateur. Ces gestes qu'il est utile de connaitre car ils peuvent un jour ou l'autre nous permettre de sauver une vie.

    Vidéothèque


    2 commentaires
  •  Vidéothèque

      Le billet de Jocelyne et Robert...

     

     

    Pour ce premier Jeudi d'octobre, pas moins de 33  marcheurs  joyeux et motivés  ont  attaqué de "pied ferme" la balade autour du lac de Vieux Boucau. Bien sûr  ils ont pris le temps d'admirer le paysage et les différents spectacles  qui s'offraient à eux : golfeurs en pleine action :  quelle idée d'envoyer des balles dans l'eau  ?...

    Vidéothèque

      et ces deux là, habillés et mouillés jusqu'au cou, ce sont des pêcheurs ???

    Vidéothèque

    On ne se laisse pas  distraire et on continue la  marche jusqu'à  l'océan. Là c'est un autre spectacle  on admire de grosses vagues  sous un ciel qui commence à devenir menaçant . La marche dans le sable ça  vous fait le mollet....  mais  on ne se laisse pas abattre. Il faut  activer le pas car quelques gouttes de pluie se font sentir.

    Vidéothèque

    Ouf on arrive  tous sur le parking juste à temps  pour se mettre  à l'abri des gouttes  .

    Au revoir et à jeudi prochain   ! 


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires