• De retour à Taller pour une spéciale "by JPS" !

    Une rando "by JPS" c'est devenue maintenant un passage obligé, qui est entré dans l'histoire des Par Chemins, bientôt sûrement un label.

    Les habitués connaissent bien JPS ! rappelez vous, c'est ce petit bonhomme qui a la faculté de réduire son corps de plus de 50% !. Au fil des sorties vous le croisez fréquemment une bombe à la main, aujourd'hui, c'est une machette !

    JPS et la machette

    Rassurons l'internaute de passage: il ne peut réduire que son propre corps, sa bombe sert à tracer les parcours et sa machette n'a jamais coupé de têtes ! (à vérifier toutefois)

    C'est avec plaisir que nous avons retrouvé notre ami Bernard, absent depuis de longues semaines. Vous le voyez ci-dessous réglant son GPS ! malheureusement une vue déclinante et des lunettes non appropriées ont fait que la programmation a été mal faite et nous ne retrouverons pas la carte satellitaire, du parcours, qui a fait la célébrité de " Monsieur circuit "

    Vidéothèque

    De la ferme " Berbille", nous avons plongé rapidement dans le sous-bois où après avoir traversé le pont sur la rivière Kyo, à ne pas confondre avec la rivière Kwaï, JPS en bon professionnel, nous a fait un historique sur la fameuse bataille du même nom !...nous n'y reviendrons pas.

    Ce tracé suivant l'Escourrion est vraiment extraordinaire: concentrez vous, fermez les yeux, tous vos sens sont en éveil, votre nerf optique est mitraillé de couleurs sans cesse changeantes, dues aux dénivellations permanentes, exposant ainsi tous les tons de vert, se bordant parfois d'un or scintillant, là où la canopée laisse passer le soleil. Vous entendez le gazouillis du petit cours d'eau, se modulant au gré du relief et des obstacles rencontrés...le tout s'imprègnant de l'enivrant parfum mellifère des robiniers. Encore un petit effort,...vous y êtes? inoubliable non !

    Vidéothèque

    Pour cause de vacances, 24 randonneurs, seulement, ont pu profiter de ces moments féeriques .


    votre commentaire
  • Les animations organisées par les offices de Tourisme  dans le cadre du Printemps des Landes ont pour objet de faire connaitre aux vacanciers les us et les charmes de notre région.

    En cela, ce jeudi 14 avril a été une journée pleinement réussie. Une belle journée de printemps avec un ciel limpide et la fraicheur matinale qui doucement s'estompe pour faire place à un soleil généreux. Nous étions environ 45 à 50 personnes à nous retrouver au lieu-dit Cachot sur la commune de Linxe, dans la propriété de la famille Bergés où nous avons été merveilleusement accueillis. Simone, la maîtresse de maison, secondée par Marie-Jo à la sono, nous ont expliqué et montré comment se préparait la pâte pour le "Pastis Landais". Pas moins de 70 oeufs, 10 kilos de farine et autres ingrédients nécessaires ont été utilisés pour la confection  de cette pâte. Comme pour toutes les préparations qui nous viennent d'une trés longue tradition, le tour de main y est pour beaucoup dans la réussite du gâteau.

    Il faut bien  le reconnaitre, les dames étaient bien plus attentives que les messieurs pour suivre les explications sur la fabrication de cette pâtisserie trés locale. Eux, semblaient plus intéressés par le four à bois à l'ancienne où devaient être cuits les Pastis. Son fonctionnement, sa construction etc, etc..

    Une fois la pâte prête, il fallait la laissait monter. Pendant ce temps, et aprés avoir pris un café nous sommes partis pour une randonnée de deux heures dans la forêt environnante accompagnés de Pierre Labeyrie. Pierre, landais d'origine contrôlée est un conteur passionné et passionnant féru de tout ce qui concerne l'histoire et les coutumes de sa région natale. Connaissances dont il nous fit profiter pendant la randonnée au moment des haltes ou en répondant aux questions qui lui étaient posées tout en marchant.

    Au retour de la randonnée la pâte du Pastis était levée et c'est en la prenant à pleines mains ( c'est ainsi que cela doit être fait) que la maitresse de maison remplît les moules. Il fallait maintenant attendre que la pâte lève à nouveau avant d'enfourner

    En attendant on prit l'apéritif offert par l'Office de Tourisme .Comme c'était l'heure du pique-nique  nous nous sommes installés sur les tables disposées dans le magnifique airial de la propriété de nos hôtes, à l'ombre des chênes séculaires.

    L'aprés-midi, Pierre nous fit une démonstration de gemmage. Souvenir du temps où la forêt  était habitée par le peuple des gemmeurs (ou résiniers) qui récoltaient la précieuse résine. Cette démonstration sembla vraiment intéresser tout le groupe; ceux qui connaissaient le gemmage comme ceux qui le découvrait. Il faut dire que notre homme ( Pierre) sait captiver son auditoire. La technique, les outils, les insectes et les maladies qui détruisent actuellement la forêt; il fut question de tout. Puis le groupe se scinda en deux. Les uns partirent pour une nouvelle petite promenade dans la forêt. Les autres retournérent à l'airial pour des activités plus prosaïques, quilles de six,  belote, sieste etc...

    Au retour de notre petite rando, la récompense nous attendait. Les pastis étaient cuits et on allait pouvoir les déguster. Ce que l'on fit sans se faire prier car ils étaient vraiment délicieux. La recette est excellente, maintenant saurons-nous la restituer?

    Puis, cette journée trés conviviale que nous avons été heureux de passer ensemble dans une ambiance trés chaleureuse et amicale s'est terminée doucement. Par petits groupes les gens s'installaient dans l'airial, d'autres jouaient aux boules. Une impression de réunion de famille. Comme pour prolonger encore un peu un trés bon moment que l'on ne voudrait pas voir finir.

    C'était une trés agréable journée et s'il fallait n'en retenir qu'une seule chose, ce serait certainement que nous avons été accueillis par une famille formidable qui a fait preuve d'un extraordinaire sens de l'hospitalité.

    ps: Compte tenu du caractère exceptionnel de la journée et des activités diverses, je mets à nouveau un diapo: vous nous suivrez donc à la manière des 2 reporters du jour.

    Enjoy

    Singer


    1 commentaire
  • Voila un nom qui fleure bon la Gascogne.

    En arrivant au "Moulin de Poustagnacq" on aurait pu se croire devant une demeure seigneuriale, tant la beauté du plan d'eau donne à l'ensemble cette touche ancestrale.

    27 randonneurs pour  cette sortie qui s'annonçait caniculaire, particulièrement dans les deux lignes droites qui nous attendaient et où le thermomètre flirtait allégrement au dessus de 45°.

    Dès le départ nous avons affronté une pluie de châtons de saule donnant au petit étang un aspect gelé.

    Je pourrais, comme d'habitude, vous faire un compte-rendu un peu particulier, avec mes affirmations au second degré et parfois plus !.

    Aujourd'hui j'ai décidé de donner la parole à l'image. Vous nous suivrez donc par ce biais, émanant de regards différents.

    Soyez attentif, derriére ces clichés vous découvrirez certainement un peu de l'âme des 3 reporters du jour !

    Bon voyage et ...vive le printemps !


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires