• Cette sortie était prévue en deux temps, rando le matin autour du lac de Soustons et après un pique nique à L'AIRIAL, une visite à la ferme Darrigade.

    Une fois de plus Météo France, aux sautes d'humeurs récurrentes, en a décidé autrement et comme la pluie du matin se faisait insistante, nous avons annulé et sommes partis l'après-midi pour visiter cette ferme maintenant renommée.

    Nous avons été accueilli par Pierre DELEST, jeune retraité, ce dernier avec passion et volubilité nous a fait partager l'histoire de sa cacahuète, enfin plus exactement de la culture des cacahuètes.

    Pieds au frais et cacahuètes au chaud...

    nous étions une trentaine, très attentifs, car ce bougre sait bien capter l'attention de son auditoire.

    Pieds au frais et cacahuètes au chaud...

    D'autres agriculteurs des Landes « cultivent depuis longtemps des arachides pour le plaisir », les terres sablonneuses et le climat de la côte atlantique étant particulièrement favorables à cette plante originaire des Amériques, nous expliqua Pierre.

    Lui et ses frères ont décidé dans les années 1990 de se lancer dans la production expérimentale d'arachide sous l'impulsion d'une entreprise toulousaine, Menguy's, spécialisée dans les graines apéritives. En 2002, Menguy's a commencé à commercialiser leur production comme cacahuètes de bouche ou de confiserie, faisant des Delest les premiers européens producteurs d'arachide. (30 tonnes par an). Trois autres familles sont associées à ce projet.

    La production française, reste pour l'heure anecdotique en regard des quatre des plus gros producteurs mondiaux : Chine, Inde, États-Unis et Nigéra.

    Le père de Pierre fut d'ailleurs surnommé à une époque " le père de la cacahuète Française".

    Ici une parcelle de la plantation, la cacahuète par elle même étant un tubercule à l'instar de la patate...

    Pieds au frais et cacahuètes au chaud...

    visite ensuite d'un élevage de canards et fin de la visite dans la boutique d'achats après dégustation de cacahuètes caramélisées et chocolatées.

    La boutique

    Nous sommes venus pour les cacahuètes et beaucoup sont repartis avec du foie gras!...c'est beau le commerce.

    Le bureau de l'asso avait décidé de nous offrir le dessert et ce dernier a finalement servi de collation.

    Gégé dont les extraordinaires qualité culinaires ne sont plus à vanter avait acheté de succulentes tartes aux fruits frais: régal des yeux et régal des papilles!

    Pieds au frais et cacahuètes au chaud...

    Une tête remplie et un estomac garni fut le lot du parchemineur aujourd'hui...

    La photo du jour :

    Pieds au frais et cacahuètes au chaud...


    votre commentaire
  • Ce qui est dit est dit. Tout le mois de septembre nous marcherons en bord de mer, les pieds dans l'eau. C'est du moins, ce qui avait été décidé au moment de l'organisation du planning. Il est vrai que les très chaudes journées du début de septembre incitaient plus à la baignade qu'à la marche dans les pins.

    En ce troisième jeudi de septembre, c'est bien décidé que nous étions partis pour marcher les pieds dans l'eau à la plage de Cap de l'Homy. 

    Il faisait beau, un ciel tout bleu et malgré la fraicheur matinale à Castets nous pensions bien qu'arrivés à la mer nous profiterions de la douceur automnale pour une  vivifiante promenade le pieds dans l'eau. C'était sans compter avec les caprices d'Eole qui nous accueillait au sommet de la dune avec une bise glaciale qui découragea tout le monde d'aller faire trempette. Même pas juste le bout des orteils. Z'aiment pas le froid les Par Chemins!!"  Il faut dire qu'avec un température de 8° et un vent glacial on peut les comprendre...

    Un repli stratégique amena tout le groupe à l'abri du vent pour une rando en forêt jusqu'à Yons et retour. Allez donc savoir  pourquoi, il n'y a pas eu de volontaire pour monter sur la dune et aller voir la mer. 

    la marche

    Une très belle balade dans la lumière douce de l'automne qui magnifie les paysages.

    Coup de frais à Cap de l'Homy

    Au retour, le soleil était haut et il faisait chaud. Tout le monde apprécia les délicieux raisins que Mari-Jo avait amenés et qu'elle avait pris soin de garder au frais pour qu'ils soient encore plus désaltérants.

    Les raisins de Marie-jo

     

    Nous étions 21 pour cette promenade. Température  à 09h30 au départ 8°- A l'arrivée à midi: 24°.

    La photo du jour :

    J'ai deux pieds gauche

    .


    votre commentaire
  • Le parchemineur est un individu qui peut aussi avoir un comportement assez singulier.

    Les organisateurs de la journée trois R avaient invité tous ceux qui avait travaillé d'une façon ou d'une autre, à une soirée dinatoire..

    Cela s'est traduit par le fait que les organisateurs, eux mêmes travailleurs actifs remerciaient les autres, et donc eux mêmes, qui avaient travaillé en travaillant à nouveau avec ceux qui étaient invités et qui travaillaient une nouvelle fois.

    En conjugaison, ça peut donner ceci:

    Je me remercie

    je te remercie

    Il se remercie

    Nous vous remercions

    Vous nous remerciez

    Ils se remercient

    Certains avaient, toutefois, pris l'invitation au premier degré, comme votre serviteur, et soit au bar ou les pieds sous la table appréciaient l'exceptionnelle qualité gustative de la sangria à Gégé, personnellement c'est la seule que je consomme, et des mets qui suivirent.

    Très bonne soirée terminée par le show du "Red pepper band" !


    votre commentaire
  • Cette sortie à St Girons était aussi programmée "les pieds dans l'eau", compte tenu des conditions atmosphériques on les a laissés à l'air dans les chaussures.

    Une interrogation s'impose, nous avions un contrat avec Météo France pour trois jeudis de grand beau temps pour ce type de rando.

    Je pose la question: Pouvons nous accepter ce type de rupture unilatérale de contrat, Météo France sous la pression du lobby agricole nous met aussi la tête à l'eau...

    20 parchemineurs au départ où curieusement la pluie fait fondre l'effectif, alors que le soleil le gonfle... vous avez dit bizarre? non ah j'ai cru entendre...

    Arrivé sur le parking de la plage, surprise de voir que l'on avait dressé un arc-en-ciel en notre honneur,

    Arc en ciel

    et nouvelle surprise, notre ami José arborait une magnifique barbe, mais la question, angoissante, était sur toutes les lèvres: Se serait il converti au salafisme?

    José barbu

    Direction le parcours du Conseil Général depuis le Camping Municipal et son sinueux parcours fait de montées et descentes.

    La pluie de la nuit, revigorante, avait tonifié la végétation lui donnant avec l'adjonction des feuillus un vert profond enluminé des rayons de soleil aléatoires.

    Comme vous le savez, le parchemineur est un passionné de la nature et il se sert dans celle-ci pour se restaurer.

    Ici une pause mûres (n'y voyez aucun sous-entendu)

    Pause mûres

    Midi approchait, les jambes commençaient à se faire lourdes, ouf enfin le parking et 12 km parcourus.

    Certains ont eu besoin d'imaginer une superbe entrecôte-frites pour pouvoir tenir jusqu'à chez eux !

    Note de l'auteur: Pour les non-initiés, je rappelle que certains articles et particulièrement celui-ci sont à prendre au minimum au second degré.

    La photo du jour :

    Chien et vodka


    votre commentaire
  • D'aucuns pensent peut-être que les parchemineurs sont exclusivement pourvus en mollets...erreur nous possédons en notre sein une personne qui a développé un sens artistique poussé.

    C'est notre camarade Lucette Villenave. Adhérente de l'asso locale: "la maison de l'artiste" de notre ami Jean Dabbadie, c'est sa rencontre déterminante avec Anne Larrose, aquarelliste à l'immense talent, qui lui a permis d'exprimer sa créativité.

    Elle a déjà exposé à DAX et SAINT-SEVER, et j'ai pensé,avec son accord, lui ouvrir une vitrine sur le web.

    Cette page s'intitule: " La Galerie de LULU " et vous la trouverez dans la rubrique: "A voir et savoir".

    Je vous invite à aller admirer les subtilités de ses tons pastels flirtant avec la transparence.

    Comme nous aimons, tous les deux, beaucoup la même couleur, j'ai décidé de créer cette page "en vert, mais pas contre tous! "


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires