• En ce jeudi, pluvieux comme tous les jours, j'aurais pu de nouveau obtenir de météo France une accalmie pour l'après-midi.

    Mais pour l'eau recouvrant la quasi totalité des chemins que faire? puis, soudainement, je me suis souvenu que Dieu avait retiré l'eau de la mer rouge pour permettre aux Hébreux de passer ! ... et s'il enlevait l'eau des chemins?

    Je m'empresse d'appeler et la réponse immédiate tombe: "Il n'y a pas d"abonné au numéro que vous avez demandé"

    Une terrible angoisse existentielle m'étreint; Dieu n'existerais pas ou plus? j'évacue rapidement cette terrifiante pensée en me disant que c'est peut être un problème de connexion.

    Tout le monde a donc été prié de rester au chaud, sage recommandation s'il en est.

    Toutefois, comme il n'y a pas de compte-rendu sans image, voilà ce que j'ai et vous avez pu sûrement voir ce jeudi après midi (les palmiers en moins pour beaucoup)

    Pour rester dans le tempo, et si Daniel avait une histoire de météo ou de mauvais temps?

    Deux petites me dit il !

    Allez ...

    Un 1er avril, le présentateur du bulletin météorologique d'une chaîne de télévision évolue, selon son habitude, devant les cartes du temps. Soudain, il interrompt ses prédictions, en disant :
    - On m'apporte une dépêche qui constitue, sans doute, un complément au dernier bulletin de Météo-France
    - Il lit à haute voix, tandis que ses petits copains se tordent de rire, en régie « La prochaine fois que tu oublieras de fermer ta braguette, mets au moins un slip".

    Après quarante jours de navigation, à bord de l'Arche, Mme Noé dit à son mari :
    - J'ai bien peur que, contrairement aux prédictions de la météo, ça ne s'arrête pas de sitôt, la pluie.
    - Qu'est-ce qui te fait penser cela ?
    - Les deux rats viennent de quitter le navire.


    votre commentaire
  • Beaucoup d'entre vous n'imagine même pas les trésors de persuasion que j'ai dû déployer auprès de Météo France, en cette semaine agitée météorologiquement, mais pas que, pour obtenir 3 heures de répit en ce jeudi après-midi qui nous a vu partir vers la côte, au Cap de l'homy.

    Seize parchemineurs, bien équipés, se sont engagés sur ce tracé longeant la dune...

    photo

    jusqu'à la source de Yons.

    photo

    Une petite dégustation de cette eau miraculeuse que Nadine ne connaissait pas.

    photo

     

    Un petit peu avant 8 courageux ont escaladé la dune, particulièrement pentue à cet endroit et ont dit ...

    ... je vais revoir ma mer !

    photo des 8

     

    Si dans les pins il faisait doux et bon, sur la dune il en va forcément autrement, plus frais et venteux. Mais refaire le plein d'iode est à ce prix. L'océan était loin d'être aussi déchainé que l'on aurait pu penser.

    Les incessantes montées et descentes tirent dans les mollets et certains ont demandés la longueur du parcours. Pas plus de 10 km, nous dit on. Alors disons le tout net, on s'est fait avoir car au final on était plus proche des 14 km.

    photo

    Le chemin du retour nous amène à longer plus ou moins la route et pour la première fois dans l'histoire de l'association, nous avons vu débouler un sanglier, traversant le chemin comme une fusée.

    Le sanglier justement qui dévaste de plus en plus pelouses, chemins et abord des rétentions d'eau. Tout ça pour chercher sa nourriture; on peut vraiment dire qu'il mange comme un cochon !

    17 heures, 3 heures de marche et la pluie qui s'invite, ouf il était temps.

    Pour les frileux et les craintifs, voila ce que vous avez manqué  ce jeudi ...

    photo

    ... par contre voila ce que vous aurez, avec certitude, ce week-end !


    votre commentaire
  • Lévignacq, très joli village avec beaucoup de charme et de caractère. où beaucoup de vieilles demeures ont  été  bien restaurées et ont ainsi retrouvé leur cachet d'antan.

    photo

     Que dire du circuit devenu un des standards de  nos plannings? Agréable certes, mais de plus en plus déboisé comme beaucoup de nos circuits en forêt. Quelle fièvre s'est donc emparée de nos sylviculteurs? Bien sur il y a eu les tempêtes dévastatrices, puis l'invasion de scolytes mais les surfaces de forêts qui avaient résisté se réduisent comme peau de chagrin. Nous le constatons à chaque sortie au point qu'il nous arrive parfois de ne plus  trop reconnaître nos itinéraires.

    photo coupe rase

    Ce n'était pas le cas cette fois-ci.

    Par contre il faisait très beau pour une mi-janvier. Tellement, que même les abeilles, d'ordinaire  en léthargie dans leurs ruches à cette saison étaient sorties pour profiter de ce beau soleil.  Bien sur nous les avons observées, magnifique ballet aux multiples variations bourdonnantes dans les rayons dorés du soleil....mais en restant à bonne distance.

    photo

    C'est qu'elles ont un caractère piquant les belles...

    Nous étions 35 pour profiter de cette belle journée.

    photo

     

    L'instantané du jour :

    c'est là le nirvana


    votre commentaire
  • Ce jeudi 9 janvier voyait la reprise de nos marches, entamant ainsi notre campagne d'hiver.

    Si nous, somment partis, les Rois mages eux, arrivaient.

    C'est donc une après-midi mixte qui nous attendait, à savoir une marche de remise en condition, 9km toutefois, et la dégustation des galettes de Rois, plus connue sous l'appellation de"tirer les Rois". Une double façon de désintoxiquer un peu l'organisme, car pendant ces fêtes, on fait tout, sauf faire semblant de manger !

    Un circuit connu de la majorité des 34 parchemineurs du jour, passage dans le village, pour faire voir qu'il n'y a pas que le travail dans la vie , puis la traversée de l'A63 au niveau de "billaranque"

    traversée des pins

    et le retour, à "pascouaou" devant la belle demeure de T. et T. (splendide à la belle saison)

    demeure de TetT

     

    passage à nouveau dans le village, où, parfois, lit on sur des lèvres amies, "bande de fainéants" !

    Bien qu'empruntant, majoritairement, des chemins, le groupe, sous la houlette du chef Jany, respecte même les stops:

     photo

    Arrivés au Barrat, lieu de réjouissance du jour, les galettes et les boissons appropriées nous attendaient sur les tables dressées à cet effet.

    tous à table

    La découverte de la fève, sans bris de dent, a permis d'élire Alanus 1er, roi de 2014.

    photo du roi

    On est obligé de convenir que cela fait du bien.

    Institutionnaliser la chose serait peut être excessif, quoique !

    La photo de la semaine :

    photo

    * * * * *

    Le diaporama du dernier trimestre 2013 est arrivé dans votre Diapothèque. Il s'intitule : "Parfois ... l'automne!"


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires