• Il  y avait du monde sur le parking de Chanchon ce jeudi 29 octobre. Nous étions 41 à vouloir profiter de cette belle journée de fin octobre. Etait-ce  le début de l'été de la Saint-Martin avec un peu d'avance? Il faisait chaud, lourd même....

    Au départ de Chanchon

     Un beau circuit qui nous mène de Chanchon au Coursat puis à Campigné, et par des chemins forestiers nous fait passer près des vestiges des fours à goudron, avant de revenir à Chanchon. C'est un classique de nos plannings.

     Au départ de Chanchon

    De beaux passages sous les feuillages mordorés des feuillus lorsque l'on descend vers le ruisseau "Le Coursat".

    Au départ de Chanchon

    Petite pose traditionnelle à Campigné, le temps de vérifier si les chercheurs, nombreux en ce lieu propice, nous avaient laissé quelques champignons. La récolte fut maigre, un seul spécimen de cèpe a été trouvé.

    Au départ de Chanchon

    Au passage près des vestiges des fours à goudron, Marie-Jo donna quelques explications sur l'origine et l'utilité des ces fours. Tapez "chanchon" dans l'onglet "Recherche" pour retrouver les comptes rendus de cette même rando et vous y trouverez explications et croquis les concernant.

    Au départ de Chanchon

    Au retour, Marie-Jo offrit du raisin qu'elle avait gardé dans sa chambre froide. Du noah, ce raisin dont on fait un vin qui rend fou dit-on? Frais, délicieux et rafraichissant, il a été apprécié et à défaut de rendre fou, il a rendu heureux car il faisait chaud et tout le monde avait soif.


    1 commentaire
  • La vidéo du spectacle produit le soir de l'AG est à visionner dans votre Vidéothèque !

    Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessous pour un accès direct :

    La vidéo de la nuit de l'AG


    votre commentaire
  • Azur, ce qualificatif ne peut forcément pas s'appliquer au ciel, désespérément gris toute la journée, quant au pont du loup, nous avons vu le pont, mais pas le loup !

    C'était pourtant l'appellation de cette sortie; cette dernière étant gratuite, on aura du mal à se faire rembourser !

    Azur n'est donc pas une couleur, mais le nom de ce petit village bordant l'étang de Soustons.

    29 parchemineurs étaient présents pour cheminer à travers pins et sous-bois de feuillus, toujours colorés en cette saison.

    Les lavoirs d'autrefois sont devenus inutiles, bien entretenus, pour la mémoire, à l'instar ce celui-ci.

    photo

    Ces lieux étaient des endroits conviviaux où les lavandières échangeaient des informations avec des éclats de voix parfois importants. Bien des oreilles ont sifflées au sein de la population.

    Une nouvelle adhérente avec Nicole, qui entre dans la catégorie des intermittents de la marche. A contrario de ... cette dernière ne  touchera pas d'indemnités entre ses périodes actives.

    photo

    Vous trouvez pas qu'il ressemble au père noël ? et si c'était ... quand on sait le nombre de foyers visités par ce dernier !

    photo

    Comme annoncé par certaines stations météos, il a bruiné tout le temps, sauf qu'à moment donné c'est plutôt la pluie qui s'est invitée ...

    photo

    tellement "qu'à ment donné" nous avons été obligés de nous abriter sous ce hangar ...

    photo

    nous permettant ainsi de pouvoir admirer ces trois liquidambars de couleurs différentes.

    photo

    Si ce temps exécrable ne nous pas permis de rencontrer grand monde, un chien s'est toutefois extasié sur notre passage

    photo

    Douze km parcourus et le plaisir de pouvoir aller enfin se mettre à l'abri.

    La question du jour :

    Est ce qu'elle attend le loup ou bien qu'elle a encore peur du loup ?

    photo

     


    votre commentaire
  • Samedi 17 octobre 2015 c'était l'assemblée générale des Par Chemins. Comme d'habitude branle bas de combat. Une A.G. ça se prépare, surtout qu'aux Par Chemins l 'A.G. ce n'est pas qu’une réunion et des discours.

    photo

    Cela comme par le bilan moral où l'on a parle de toutes les activités et sorties effectuées au cours de l'année écoulée, de l'état de nos finances et traités des questions diverses. Le Président qui souhaitait cesser ces fonctions continuera une année de plus. Une restructuration de l'association sera mise en place.

    Puis il y a le pot de l'amitié avec la  fameuse sangria de Gérardine et les amuse-gueules préparés par les membres de l'association  aussi originaux et délicieux les uns que les autres.

    photo

    Après cela il y a le repas. Cette année, pour soulager l'équipe cuisine, nous avons fait appel à un traiteur pour préparer une paëlla.

    photo

    Peut-être, craignant que cette gigantesque et délicieuse paëlla  ne soit  suffisante, il y avait en entrée une assiette de foie gras.  En dessert des gâteaux confectionnés par notre ami Alain H. et Françoise son épouse.

    photo

    Le troisième volet de l'A.G. c'est l'animation de la soirée. Cette année c'est Alain, notre webmaster, qui s'est chargé d'organiser l'animation. Il a invité Gérard Revy, musicien accompagnateur de la chorale A MI CHANT, qui est venu avec sa chanteuse Rose-Marie Bano.

    gérard et rose

    Gérard Révy, chanteur, musicien talentueux et facétieux nous a interprété quelques chansons de sa composition et d'autres titres du répertoire des grands de la chanson française de Jean Ferrat, Brassens, Brel.... à Goldman. Rose-Marie Bano virtuose interprète du fado, à la voix magnifique, nous a chanté quelques grands  fados puis a poursuivi dans un style plus contemporain et festif ce qui a amené les convives sur la piste de danse.

    Une très belle soirée gourmande et festive. Bravo et merci à tout ceux et toutes celle qui se sont chargés de l'organiser.

    Dans quelques jours nous vous inviterons à visionner une vidéo de l'animation post-repas !

     


    votre commentaire
  • Ce jeudi 15 octobre c'est Aline qui nous a donné rendez-vous à Taller pour mener le groupe sur un itinéraire qu'elle a choisi.

    Nous étions 38 pour suivre notre guide du jour. Un parcours que nous n'avions pas encore fait. Une première partie classique, en forêt, sans dénivelé, avec des grands espaces découverts,ce qui n'a plus rien d’étonnant compte tenu du déboisement intensif que subit la forêt landaise.

    A Taller sur les pas d'Aline

    Une deuxième partie, le long du ruisseau l'Escurion, du Moulin de Barrère au chemin de Rouncaout. Suivre les méandres du ruisseau sous l'arche des  feuillages de cette forêt galerie est un ravissement.

    Puis nous avons retrouvé la forêt classique sur de larges chemins pour passer près de la fosse aux renards, retrouver la route goudronnée au lieu-dit rey. Ce nom qui signifie Roi en gascon, laisse penser qu'une royale personne a séjournée ou s'est intéressée à ce lieu.C'est par la route que nous avons regagné Taller.

    Beau circuit d'un peu plus de 11 km, agréable à marcher et que nous aurons plaisir à refaire.

    Parcours et stats :

    A Taller sur les pas d'Aline

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires