• Les vendanges des Par Chemins

    Nous somme mercredi,10h15, le téléphone sonne. C'est Bernard: " Allo, René.... tu sais le raisin est mûr, en raison du mauvais temps il se dégrade très vite. La météo pour les jours à venir n'est pas terrible. Il doit même geler en fin de semaine, Il faudrait le ramasser assez rapidement.

    "Pas de problème. Demain ça te convient?, Je connais les Par Chemins, motivés et réactifs. Je les préviens et nous viendrons demain."

    "RDV sur le parking habituel, départ à 13h30. Munissez vous d'un sécateur et de vêtements de pluie.Nous allons vendanger chez Bernard qui a besoin de nous." Il n'en faut pas plus sur les messageries pour former une équipe de 22 vendangeurs et vendangeuses.

    C'est comme cela qu'au lieu d'aller marcher à Taller sur l'itinéraire concocté par JPS nous nous sommes retrouvés au quartier Labaste à Linxe dans les vignobles du Sieur Douat.

    Sitôt arrivés, chacun, armé de son sécateur et paré contre la pluie qui ne cesse de tomber, s'engage dans un rang et commence la cueillette. Il faut lever les filets de protection contre les oiseaux et sur un même rang se placer tous du même côté. Directive du vigneron.

    ça vendange

    Les choses vont bon train, les cageots se remplissent très vite. Bernard avec son tracteur organise une noria entre les cueilleurs et le pressoir.

    Le tracteur et bernard

      Il y en a même qui portent les cageots à dos d'homme. Trop fort....

    trop fort mon gars

    Au pressoir José est à la manivelle, car c'est un pressoir à main, Daniel et Jacques alimentent la machine. Ils ne chôment pas.Il faut aller vite pour suivre la cadence des vendangeurs.

    a la manivelle

    Enfin la cuve est pleine. Tous les raisins ont été ramassés. Il y en a même trop, tellement les grappes étaient nombreuses sur les ceps.

    Nous sommes tous un peu mouillé. Pour se réchauffer, tout le monde se réfugie dans la grange autour du pressoir.

    tous mouillé

    Bernard filtre du jus de raisin et nous passons dans la grange à côté où des tables ont été mise.

    Après l'effort, le réconfort. Danièle, notre hôtesse, avait fait une grande bassine de délicieuses merveilles. Yannick avait apporté  un excellent et très nourrissant far breton, de succulentes madeleines et du pastis. Tout celà arrosé de jus de raisin frais. Une légère collation pourrait-on dire!

    les merveilles

    Une bien agréable sortie qui a rappelé à beaucoup d'entre nous les bons moments des vendanges de notre jeunesse.

    the girls' grapes


    La photo du jour :

    Viviane soucieuse


  • Commentaires

    1
    dubuis
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 01:22
    Bonjour je voudrait faire la récolte c'est années Cueillettes
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 11:08

    Vos coordonnées?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :