•  Ce jeudi 30 mars clôture nos sorties du 1er trimestre 2017. Et donc, nous nous attachons (sans grand effort) à respecter le programme prévu, à savoir : effort et réconfort.

    Direction la chalosse, à LOUER, que Dieu le soit …

    Nous devons noter l’impact du temps sur ce type de sortie. L’an dernier à POUILLON, il faisait vraiment le temps le plus exécrable possible ; les marcheurs étaient 16 et les participants uniquement au repas 22. En cette magnifique journée, 28 marcheurs et 9 autres ayant rejoint le groupe au restaurant. Un différentiel de taille !

    Alors nous te supplions, soleil, reste notre compagnon de ce type de sortie.

    Ce parcours à Louer fait partie des circuits les plus agréables, avec son profil varié, que met encore plus en valeur les méandres du Louts.

    A la fin de la marche, traditionnelle recherche des toilettes, nous sommes entrés dans ce que nous avons découvert être la mairie, et avons été accueillis chaleureusement par une dame fort sympathique, en fait la secrétaire de mairie, qui répond au doux prénom de Bénédicte; Bénédicte qui tire sa racine du latin benedictus qui signifie "protégé par Dieu" ou plus simplement "béni". Tout un programme !...

    photo

    Puis direction Gamarde les bains, à « L’Auberge », pour un repas de qualité dans une ambiance de bon aloi.INFOS & ACTUS

    photo

     


    votre commentaire
  • Boos, voila un charmant petit village perdu dans la lande. Son origine gasconne "bos" pourrait renvoyer à l'occitan d'origine germanique "bosc". Toutefois il n'est pas possible de trancher entre la première hypothèse d'un nom aquitanique et le mot roman bosc "bois"

    Dans les années 1990 son aspect de hameau, à peine peuplé de 134 habitants, accessible par de petites routes, semblait un peu l'exclure. Depuis, une politique agraire offensive offrant le mètre carré constructible, viabilisé, à un prix défiant toute concurrence a sûrement permis à la population d'atteindre aujourd'hui le chiffre de 414 habitants.

    Depuis le 1er janvier la commune a fusionné avec sa voisine Rion-des-Landes, ce qui lui ouvrira certainement d'autres horizons.

    Si le bourg lui-même est plat, de suite après la belle église Saint-Pierre...

    BOOS avec et sans...

    le terrain offre un aspect de creux et de bosses, jalonnés de constructions neuves, plus jolies les unes que les autres.

    Il semblerait que l'amour des palmiers ait touché aussi ces nouveaux habitants. Malheureusement les fortes gelées de ces dernières semaines risquent d'en refroidir certains, vu l'aspect cramoisi qu'ils présentent.

    Le propriétaire de cette maison a préféré créer son propre jardin des oliviers, avec ces trois spécimens âgés sûrement de quelques siècles.

    les oliviers

    Un beau soleil nous a accompagné, mais lors des passages dans les coupes rases le vent du nord a violemment agressé nos côtes vieillissantes.

    Lors de la reconnaissance du parcours, Aline, notre guide, a constaté la présence de très nombreuses grues venant quotidiennement pique-niquer dans le vaste champ de maïs bordant la grande ferme photovoltaïque.

    Le mutisme fut de rigueur pour l'approche relative de ces migrateurs.

    Ci-dessous faisant le" pied de grue"...

    photo

    avant l'envol.

    vol de grues

    Un troupeau de vaches coursières (vaches destinées à se produire lors des courses landaises) est venu s'ajouter à l'agrément du jour.

    le troupeau

    Nous étions 38, décidément de plus en plus nombreux et ce quelque soit les conditions climatiques.

    Le parcours et les stats :

    carte du parcours

     


    votre commentaire
  • الفائدة (نزهة) الكسكس.... *

     * Rando et couscous

    Ce jeudi 15 décembre termine le premier trimestre de nos sorties. Tradition oblige, la rando est suivie d'un repas au restaurant.

    Nous étions à Saint-Paul les Dax sur un circuit que nous connaissons bien, et qui nous fait revoir avec plaisir les superbes chevaux d'Elena Gayral.

    Nous étions 27 parchemineurs complets et 7 intermittents de la marche, mais assidus de la fourchette.

    Repas au "Tajinier" dans un superbe décor, pour un libre service de choix et de qualité.

    photos de l'ensemble

    Le dicton du jour : "La marche creuse l'estomac et remplit l'assiette"

    C'est donc heureux et rassasiés que nous sommes rentrés en chantant ...


    votre commentaire
  • Le 15 octobre 2016, les Par Chemins se sont réunis pour leur assemblée générale annuelle. Comme chaque année cette assemblée a eu lieu dans la salle du Barrat à Castets. Salle très conviviale et tout à fait adaptée  à notre conception de l’évènement.

    L'assemblée générale est un moment important pour une association. D'abord, cela permet de réunir un maximum de membres, c'est l'occasion de faire le point sur l'exercice écoulé puis cela permet à chacun de s’exprimer de critiquer ou de faire des suggestions sur la gestion ou l'organisation de l’association. Le bilan moral a permis de revenir sur les moments forts de l'année, sorties, voyage, animations. Le bilan financier a dévoilé la bonne situation de nos finances. Aucune remarque ou suggestion n'ayant été faite  ces deux bilans ont été adopté à l'unanimité.

    L'élection du tiers sortant a eu pour effet de reconduire dans leurs fonctions les 3 membres sortants, aucun nouvelle candidature n'ayant été proposée.

    Monsieur le Maire absent été représenté par Monsieur Yvon Duboscq, adjoint. Nous avons eu le plaisir d'accueillir aussi 4 autres conseillers municipaux venus  assister à notre assemblée. Cette marque d'intérêt nous flattent et nous fait plaisir.

    Après le poids des mots il y a eu le choc... des verres mais ça c'était pour trinquer autour du pot de l’amitié. J'en profite pour remercier ceux et celles qui ont préparé les toasts et amuse-bouches aussi délicieux que variés qui ont régalé les convives.

    La soirée s'est achevée autour de l'excellent repas préparé et servi par notre équipe de cuisinières que je remercie chaleureusement pour la qualité du repas proposé sachant l'investissement que cela demande.

    Notre ami Hubert nous a fait le plaisir de partager avec nous ce moment. En illustration de mon article j'y joins celui qu'il a  fait paraître dans dans le journal Sud-Ouest.

    RenéT

    L'Assemblée Générale 2016

     


    votre commentaire
  • Effectivement c'est la première fois que nous foulons les kilomètres de ce circuit dont le départ se situe  dans la ville de Peyrehorade, mais pour éviter la marche en ville et pour raccourcir un peu nous avons choisi de partir en pleine nature du côté de Cagnotte.

    Nous n'étions qu'une quinzaine pour cette sortie malgré un très beau soleil. Sujet de satisfaction, malgré la distance pour gagner le point de départ et l'isolement de celui-ci tout le monde est arrivé à bon port sans difficulté.

    INFOS & ACTUS

    Au départ un panneau nous signale que nous allons rencontrer une palombière, prudence en cette période d'ouverture de la chasse à la palombe. Il nous faudra avertir de notre passage pour éviter tout risque de nous alourdir de quelques grains de plomb. A proximité, coup de sifflet pour nous signaler. Pas de réponse, il n'y a personne nous pouvons passer sans risque. Très belle  palombière sur une structure métallique qui émerge au dessus de la cime des chênes..

    INFOS & ACTUS

    Le chemin large et empierré descend assez rapidement vers le fond d'une vallée sous les frondaisons des chênes et châtaigniers aux feuillages mordorés, que le soleil illumine.

    Dans un pré nous croisons une buse sur un pieu qui guette sa proie dans un immobilisme parfait.

    INFOS & ACTUS

    Un peu plus loin nous passons près de belles maisons, ce qui nous fait penser que nous ne sommes pas loin de Peyrehorade.

    Dans un jardinet une résidence secondaire au charme particulier.

    INFOS & ACTUS

    Le circuit original a été modifié dans sa partie sud et emprunte maintenant un peu plus de routes. Ce sont des petites routes et il n’y a pas beaucoup de circulation.

    Nous retrouvons la campagne  avec ses grands champs verts, paysages inhabituels dans nos landes. Là nous y avons croisé quelques belles blondes.

    Nous retrouvons la forêt avant de regagner les voitures avec une magnifique allée et un bon dénivelé. Nous étions descendus au départ, il fallait remonter.

    INFOS & ACTUS

    Très beau circuit, assez physique et qui mériterait d’être revu au printemps.

    Pourquoi Circuit de l'Empereur? Je ne le sais pas. Je n'ai pas trouvé l'explication mais ma quête continue et je vous le ferais savoir si je trouve.

    Carte du circuit

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique