• Sur l’île d'Oléron

    L’île d'Oléron telle était la destination pour notre sortie de fin de saison. Tout le monde était à l'heure pour le départ place de la Mairie, même le car. Après avoir mis les bagages en soute, il y eu bien quelques appréhensions quand il a fallu monter  dans la partie supérieure pour prendre place dans ce car où tous les voyageurs se trouvent à hauteur d'un premier étage d'immeuble.

    car

    La conduite douce et sans à-coups de notre chauffeur a fait qu'aucun malade n'a été a déplorer. Petite halte détente, café, pipi au nord de Bordeaux et à 11 heures 30 nous étions  à Saint-Denis-d'Oléron au nord de l'île. Il pleuvait fort, ce qui n'arrangeait pas du tout nos affaires car nous avions prévu un pique-nique. Que faire? Application du plan "B". Quelques uns ont trouvé abri le long des bâtiments à proximité du car pour leur pique-nique; les autres se sont réfugiés dans les restaurants autour du port.

    Après le repas le groupe des marcheurs s'est élancé sur le chemin du littoral pour rejoindre le phare de Chassiron à quelques 5 km de là. La pluie s'était calmée mais nous avons quand même eu droit à un averse sur le chemin.

    Sur l’île d'Oléron

    C'est à bord du car que les non-marcheurs ont rejoint le groupe à Chassiron. Phare construit en 1834, mis en fonctionnement en 1836, haut de 46 m.

    Sur l’île d'Oléron

    Les plus hardis n'ont hésité à gravir les 224 marches pour profiter du panorama à hauteur de la lanterne. Ceux qui souffraient de vertige ou qui regrettaient qu'il n'y ait pas d'ascenseur ont en profité pour visiter les jardins du phare et faire une balade le long de la côte rocheuse, escarpée à cet endroit.

    Sur l’île d'Oléron

    Nous avons poursuivi notre visite en nous rendant à la Cotinière. Le soleil était revenu et c'est sous une agréable chaleur que nous avons pu visiter ce charmant petit port et pour certains aller se prélasser un moment sur la plage.

    Sur l’île d'Oléron

    Fin de journée, il nous fallait regagner notre hébergement au village vacances "Arc-en-Ciel" à Saint-Trojan-les-Bains. Le temps de nous installer dans les chambres et de nous rafraîchir et nous nous sommes retrouvés dans la salle mise à notre disposition pour le traditionnel apéritif. C'est un moment important et attendu du voyage. Moment de convivialité où on a plus de temps pour se rencontrer, se parler, tisser des liens. Sous la houlette de Evelyne et de Hubert des carnets de chants ont été distribués et nous avons pu entonner ces chansons qui font partie de notre patrimoine ( mais lequel patrimoine? culturel, génétique ou génético-culturel) car il y en a que l'on connait sans avoir l'impression de les avoir apprises. Bon j'arrête car je crois que l'air marin ne me réussit pas trop...

    Sur l’île d'Oléron

    Après le repas, pour les amateurs il y avait rugby dans la salle télé, finale Top14 oblige, et pour les autres  film documentaire sur l'île d'Oléron.

    Dimanche, après le petit déjeuner, il devait être 8h15, pour le groupe des marcheurs départ pour Château d'Oléron (11km). Belle balade qui traverse villages, forêt, marais et prairie et nous mène au pied des remparts de la citadelle de Château d'Oléron. Toujours sous une petite pluie fine mais tenace.

    Sur l’île d'Oléron

    Le deuxième groupe quittera le village un peu plus tard en car pour regagner Chateau d'Oléron. Pour ce groupe visite de la Citadelle, des remparts et de la ville en petit train.

    Sur l’île d'Oléron

    Ensuite pour tout le monde temps libre pour visiter la ville, le marché ou les cabanes des créateurs dans l'ancien quartier ostréicole. Pittoresques petites cabanes aux couleurs vives, anciennes cabanes d'ostréiculteurs, où se sont installés des artistes et créateurs de tous styles.

    Sur l’île d'Oléron

    Nous avons même vu un vélo habillé d'un tricot - Pour éviter les rhumes certainement.

    Sur l’île d'Oléron

    Et partout de magnifiques roses trémières.

    Sur l’île d'Oléron

    A midi, retour au village Arc en Ciel pour déjeuner. Après le repas, pas le temps de faire la sieste, nous regagnons Saint Denis d'Oléron pour embarquer sur le bateau "Le Picot des Iles" pour une balade en mer et faire le tour du fort Boyard. Nous avons eu de la chance car il n'y avait pas de tournage sur le site et nous avons pu nous en approcher de très près.

    Sur l’île d'Oléron

    Retour à terre et petit temps libre pour se dégourdir et se désaltérer avant le départ.

    Retour sans encombrement de circulation et dans la gaîté. Nous avons eu droit à un petit tour de chants. Il y a eu d'abord Evelyne et de Hubert qui entraînaient tout le car pour des chansons  traditionnelles, Maria qui a dévoilé un de ses talents cachés et nous a chanté deux chansons en portugais. Il y a eu aussi notre chauffeur qui en plus d'être un excellent conducteur, cultivé et communicant, s'est révélé être aussi un très bon chanteur particulièrement dans le domaine des chants du patrimoine gascon.

    Et, cerise sur le gâteau, ce chauffeur que tout le monde a apprécié habite Castets!

    Un très beau week-end à qui il n'a manqué qu'un petit rayon de soleil.

    * * * *

    Pendant le trajet de retour Evelyne a écrit un chant, elle se fait un plaisir de l'interpréter ci-dessous.

    D'ici quelques jours un diapo comprenant des clichés de 4 reporters-photos sera en ligne.

    Singer

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :