• Une sortie originale !

    Ce dimanche 8 ma; les Par Chemins se sont associés à la Gymnastique Castésienne pour organiser une sortie dans les Pyrénées.

    But de la sortie; la passerelle d’Holzarté et les gorges de Kakuéta. Ces deux sites se trouvent entre Larrau et Sainte-Engrace.

    Un car avait été affrété et nous étions 53 pour cette sortie. Un départ à 7h30 de la place de la mairie, un petit arrêt pipi- café à Sauveterre de Béarn (très joli village) et à 10h30 nous étions devant le Logibar, point de départ de la montée vers la passerelle d’Holzarté. 150 mètres de dénivelé par un chemin caillouteux, pas vraiment difficile mais physique.

    photo

    C’est bien connu, les beaux sites ça se mérite, et à l’exception de trois ou quatre personnes tout le monde voulait voir la passerelle. Chacun à son rythme, ils sont tous montés. Dès qu’on l’aperçoit la passerelle d’Holzarté est spectaculaire, suspendue à 180m au-dessus du vide.

    photo

    Elle enjambe le canyon d’Olhadubi. Légère et gracile, elle inquiète ceux qui souffre de vertige. Lorsqu’on y arrive on se rend compte que la construction est solide. Le moins facile c’est de la traverser car soutenue par des câbles, elle est souple et bouge sous les pas des personnes qui circulent. Sensations garanties.

    photo

    Dépassant leurs émotions beaucoup de marcheurs ont fait la traversée. Le spectacle sur le canyon est grandiose.

    photo

    Retour par le même chemin qui, avec ces gros cailloux glissants, paraît quelquefois plus difficile à la descente qu’à la montée.

    Nous retrouvons le car pour nous rendre à Sainte-Engrace. Sur notre demande, la mairie de ce village à mis à notre disposition l’appentis de la ‘’ Maison pour Tous’’. Nous y étions bien installés pour pique-niquer, des tables et des bancs étaient à notre disposition pour nous installer.

    Une sortie originale !

    Après déjeuner, nous avons rejoint les gorges de Kakuéta.

    Des falaises vertigineuses qui peuvent atteindre trois cents mètres de profondeur, une végétation luxuriante, les gorges de Kakuéta, Amazonie des latitudes tempérées, comptent parmi les sites les plus sauvages d’Europe.

    photo

     4 km aller et retour, deux heures de marche sur des sentiers et passerelles aménagés qui permettent de progresser en toute sécurité jusqu’au bout de la balade, en longeant une rivière tortueuse, avec des passages où les deux versants de la faille en sont séparés que de quelques mètres.

    photo

    Et au bout une cascade qui chute d’une vingtaine de mètres et une grotte.

    photo

    C’est les pieds meurtris, les jambes un peu lourdes, mais heureux et la tête remplie de toutes les beautés de cette nature sauvage que nous avons regagné le car pour rentrer.

    * Nous vous proposons un diaporama de la sortie dans la Diapothéque

      ou lien direct : Holzarte et kakueta, une sortie originale


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :