• mais pas que !

    Hier, c'était la dernière sortie du calendrier 2011/2012. Sortie effectuée sur une journée, donc avec pique-nique, et qui nous emmenait à MIMIZAN au bord du lac.

    Peu de participant(es) 14, possibilité de ce nombre réduit, d'après Patrick, et ce sera la phrase de la semaine:

    " La canicule a du en refroidir certains "

    Canicule qui avait disparu pour laisser place à un temps couvert et plutôt frais limitant l'attrait et la beauté de cette formidable promenade fleurie. Un guide-jardinier, désigné par la ville, pour la découvrir et à la demande fournir noms et possibilités de culture.

    Après un apéro auquel nous avons invité notre, sympathique et rempli d'humour, guide...

    l'apéro..

    chacun a installé, suivant ses qualités culinaires de quoi prendre des forces pour la rando de l'après-midi.

    Signalons à cet apéro, phénomène récurrent à périodicité variable, le panier de merveilles de Danièle.

    merveillese ...

    Après fourniture par le chef de tribu du café, nous nous élançons sur cette promenade d'une dizaine de km , suivant le courant, comme cela on l'était, poursuivant par la route de la plage, le bord du golf et à nouveau le lac. Cette variété de profil donnant une autre dimension à une rando.

    Arrêt pour nos catholiques orthodoxes au Prieuré sur la route du retour.

    Prieuré

    Mieux que des mots, je vous invite à visionner le diapo spécial de la sortie, dans la Diapothèque, ou en cliquant ICI

    Ce compte rendu est donc le dernier de la saison.

    Ponctuellement, il est possible que d'autres soient publiés, pour les sorties du jeudi en collaboration avec L'OT.

    Une nouvelle rubrique a été créée: "A voir et savoir", d'ici quelques jours une page différente y sera ouverte !?

    Je voudrais profiter de cet article, en souhaitant d'excellentes vacances à toutes et tous, pour remercier nos lecteurs Français et étrangers, de plus en plus nombreux, de leur fidélité.

    Happy holidays and thank you very much !

    La photo de la semaine:

    Les fables de La Fontaine (suite...)

    Le boeuf et la grenouille.


    votre commentaire
  • entourés bien évidemment de bons petits muscles pour pouvoir marcher.

    Et c'était le cas des 19 présents(es), des fidèles, à l'exception du Président et de son épouse en vacances en Alsace, à qui nous souhaitons bon courage sous les orages.

    Notre petit groupe de Linxois, avec Françoise dont le bronzage suscite toujours l'admiration de tous (tes) ! nous attendait sur place.

    Françoise ...

    Jaloux vous êtes

    Cette promenade est toujours très appréciée, les commentaires de retour allant tous dans ce sens: le sous-bois est magnifique de fraicheur et de verdeur, agrémenté de petits plans d'eau et des méandres du Courlis....

    étang...

    et dans la campagne les fermes ont gardé l'attrait inhérent aux exploitations d'autrefois, ce qui n'exclue pas la présence d'habitation au charme particulier.

    maison de campagne ...

    Au 3/4 du parcours, entendant un bruit de moteur je me retournais et que vis je, effaré, un parchemineur sur une voiture.

    Il y avait donc un tricheur parmi nous ! Mézos et ceux des autres ...

    tricheur ...

    Malheureusement, et suivant l'expression populaire, il faisait un vent à décorner un cocu, ralentissant parfois la progression.

    10 km d'effectués et exactement à l'heure pour une restauration bienvenue.

    La photo de la semaine :

    la cabane au fond du jardin ...

     


    votre commentaire
  • Vous pouvez dès à présent aller visionner le film sur notre sortie en Dordogne.

    Merci à tous les acteurs, bien souvent malgré eux. " With a special thank's for JPS" de la part des internautes Anglophones.

    Dear friend, your accent is very good, so British!...

    Enjoy !


    votre commentaire
  • C'est jeudi et comme d'habitude, le beau temps est là, pas pour longtemps certes mais comme d'habitude.

    Une bonne vingtaine de parchemineurs ravis de ce soleil, et de se retrouver après ce week-end pluvieux dans cette belle Dordogne.

    le groupe au lac

    Et on reparle de ce séjour: cette terrible ascension vers le château de Beynac, inhabituel pour nos petits mollets, et ces bungalows étroits où l'on pouvait difficilement se croiser, et cette pluie qui résonnait sur le toit, et cette visite de Sarlat sous ce crachin incessant, et ce confit trop cuit, et cette vinaigrette que d'aucuns ont confondu avec la rouille et en ont généreusement mis dans la soupe.... mais putain qu'est ce qu'on s'est marré, et ces superbes paysages encadrant la dordogne, et ces magnifiques châteaux parsemés sur les hauteurs, et ces pittoresques ruelles du vieux Sarlat, et ce repas du samedi soir à s'en faire péter la sous ventrière...

    Un super week-end au final, toutefois certains iront à Lourdes pour demander du soleil pour l'an prochain...

    Nous avons donc retrouvé nos pins et ses chemins sableux pour une promenade sympa et, somme toute variée. Il faisait bon, petite brise d'est, la température est monté assez rapidement nous permettant d'ôter la maximum de vêtements, à part Bernard qui portait toujours: un polo, un pull et un blouson fermé jusqu'en haut du cou.

    Le chemin, avec entr'autres quelques racines dépassant, présentait quelque difficulté, et c'est que la forêt de pins peut être dangereuse ( voir photo de la semaine).

    Lors d'une halte au bord de l'étang, apercevant une barque, Lucette et Corinne ont voulu s'évader. On connait cette propension féminine, souvent par le biais du fantasme, à vouloir chasser un quotidien ennuyeux. Mais là c'est du réel...les voici donc assises sur cette embarcation et si la chaine a tenu bon, l'attache a failli céder !....dommage, la photo eut été beaucoup plus attrayante.

    Lulu et Corinne

    Revenus au bourg de Moliets, nous sommes entrés dans ce parc appartenant autrefois à la famille Paré, le domaine de Magenta, maintenant propriété de la commune, et admiré cette curieuse toiture.

    Château Moliets ...

    Retour par la route de la plage et une certitude renforcée, la marche avec le soleil c'est quand même mieux !

    Deux nouveaux habitants de Castets ont adhérés à notre asso, il s'git d'Edith et de Patrick. Précisons que ce n'est  pas un couple, leur personne jointe (c'est plus joli) travaille ou ne pratique pas la marche.

    Judith et Patrick


    La photo de la semaine:

    un train peut en cacher un autre



    9 commentaires
  • Cette sortie était attendue car la destination est, touristiquement parlant, exceptionnelle. Les jours qui précédèrent le départ, je crois que les sites météo ont été très sollicités. Enfin, c'est dés potron-minet que dans un car bien rempli que nous avons pris la route du Périgord.

    Délaissant les autoroutes et leur monotonie; notre chauffeur préféra nous faire traverser le Lot et Garonne pour rejoindre Vitrac et le camping " Soleil plage" où nous étions hébergés. Très beau camping situé dans un méandre de la Dordogne et parfaitement équipé. Une rapide occupation des " cottages" ( ça fait joli..) mis à notre disposition et nous nous sommes retrouvés sous un magnifique chêne pour un pique-nique digne du village d'Astérix.

    le repas

    Restaurés et réconfortés nous reprîmes le car en direction de Beynac. Magnifique vallée de la Dordogne, au creux de majestueuses falaises avec ces villages, châteaux  du moyen âge sur les hauteurs tels des nids d'aigles où les seigneurs de l'époque se mettaient à l'abri des belliqueuses intentions de leurs voisins.

    chateau perché.

    Ici le temps semble s'être arrêté et la vallée préservée, presque intacte. Beynac notre destination du jour, est un village médiéval  accroché à la falaise, avec sa forteresse du XIIIème siècle dont la tour principale domine la Dordogne 140 mètres plus haut.

    La dordogne

    Un premier groupe se fit déposer en bas du village pour regagner le château par les ruelles abruptes. Les randonneurs mirent pied à terre un peu plus haut pour un très agréable circuit d'une dizaine de km et qui devait les ramener au château où nous avions tous rendez-vous pour la visite de la forteresse.

    la promenade

    La visite de cet édifice commencé au XIII ème et achevé au XVII ème siècle commenté par un guide au discours très imagé et vivant fut appréciée de tous.

    chateau de Beynac

    Sur le chemin du retour, on prit le temps d'une petite halte à La Roque Gageac village classè parmi les plus beaux villages de France. Au camping nous avons retrouvé notre chêne pour un apéro très convivial avant la soirée grillade préparée par le restaurant du camping.

    Le dimanche, après le petit déjeuner nous avons repris le car pour Sarlat et la visite de la vieille ville.

    Mais voilà, la météo clémente de la veille n'était plus à l'ordre du jour et c'est sous une pluie fine mais persistante que nous avons visité cette magnifique citée parfaitement préservée. On attribue à Pépin le Bref, père de Charlemagne, la fondation de Sarlat.

    Après Sarlat en route vers Vezac,à l'Auberge des Châteaux pour un déjeuner et menu typiquement Périgourdin.

    La météo chagrine nous fit cadeau d'une accalmie presque ensoleillée pour notre promenade en gabarre. Fort agréable moment avec des vue magnifiques de cette très belle vallée de la Dordogne avec ses villages et ses châteaux sur les hauteurs.

    vallée de Dordogne

    Puis il a bien fallu quitter le moyen âge pour revenir à la civilisation et retrouver le XXIème siècle. Un très beau week-end qui a donné à plus d'un l'envie d'y revenir.

    PS: La gestation de la vidéo est en cours, si l'accouchement se passe bien vous l'aurez dans peu de jours !

    Singer

    La photo du week-end :

    Un bon plan


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires